Adaptation aux changements climatiques : savoir se protéger contre les incendies

novembre 04, 2019

Aider les collectivités à devenir plus résilientes fait partie de la raison d’être de notre entreprise. Pour cela, nous établissons notamment des partenariats avec des organismes de bienfaisance qui mettent en place des solutions concrètes de protection contre les événements météorologiques extrêmes; ainsi, nous aidons les Canadiens à s’adapter aux changements climatiques. Voici le premier article d’une série sur les projets de nos partenaires dans le cadre du programme de subventions d’Intact pour les actions d’adaptation.

Les incendies records qui se sont succédé en 2017 et 2018 ont détruit plus de 600 bâtiments et forcé l’évacuation de plus de 70 000 résidents de la Colombie-Britannique. Or, la province – voire la côte Ouest – sont loin d’être les seules régions à risque : il n’y a jamais eu autant de feux de forêt dans tout le pays, ni autant de personnes touchées par ceux-ci.

De plus, ce risque n’ira qu’en augmentant. Selon Ressources naturelles Canada, avec les changements climatiques, on peut s'attendre au cours des prochaines décennies à des feux plus intenses qui couvriront des territoires plus vastes.

Nous sommes bien placés pour savoir qu’un incendie est bouleversant sur les plans financier et émotionnel : nous le voyons chez nos clients. C’est pourquoi nous nous sommes associés à FireSmart Canada (site en anglais seulement) afin de bonifier son programme Home Partners, qui aide les propriétaires à se protéger contre les feux de forêt.

« Pour gérer les feux de forêt, il faut trouver l’équilibre entre le rôle naturel de ce phénomène et la protection des vies humaines, des biens et de l’économie. Cela demande une approche de gestion des risques globale qui combine atténuation, préparation, intervention d’urgence et réhabilitation », explique Laura Stewart, présidente d’Intelli-feu Canada.

La recherche a démontré que les causes potentielles d’incendie dans une propriété se trouvent non seulement dans le bâtiment lui-même, mais aussi autour de celui-ci, jusqu’à 100 mètres des fondations. Ainsi, pour détecter ce qui pourrait éventuellement alimenter un incendie, les pompiers formés par Intelli-feu examinent d’abord la résidence, puis ce qui se trouve autour. Ils passent les lieux au peigne fin : matériaux de construction, meubles de jardin, endroit où sont entreposées les piles de bois, etc.

Cependant, Intelli-feu devait composer avec deux contraintes majeures pour pouvoir former le plus de pompiers possible : le temps et les ressources. En effet, la plupart des pompiers sont des volontaires, donc beaucoup d’entre eux ne pouvaient se permettre de prendre congé pour assister en personne à la formation de trois jours.

Grâce au partenariat avec Intact, Intelli-feu a créé un cours en ligne pour la partie théorique de la formation et ainsi réduit la durée de celle-ci à un jour seulement, ce qui a permis de former cinq fois plus de pompiers en Alberta. Résultat : plus de gens peuvent faire évaluer leur résidence et prendre des mesures simples pour se protéger contre les feux de forêt.

Depuis le début du programme Home Partners en 2016, plus de 1 100 résidences ont été évaluées en Alberta, et le programme sera désormais offert en Colombie-Britannique, en Saskatchewan et au Manitoba.

Vous voulez protéger votre résidence contre les feux de forêt? Lisez ces 10 conseils d’Intelli-feu.