Faits nouveaux en 2018

Politique de récupération de la rémunération

Au début de 2018, ICF a étendu sa politique de récupération de la rémunération et de rajustement de rémunération pour les participants au RILT, en vue d’établir une corrélation plus étroite avec les principes établis par le Conseil de stabilité financière relativement aux saines pratiques de rémunération et aux meilleures pratiques émergentes. En cas d’inconduite, ICF peut ajuster la rémunération d’un participant au RILT, récupérer la rémunération variable, y compris les primes en espèces et la rémunération fondée sur des titres de capitaux propres, déjà payées ou acquises, et annuler les unités RILT non acquises. La période rétrospective est indéterminée, tandis que la rémunération pouvant être récupérée est limitée à celle reçue dans les 24 mois précédant la date à laquelle le conseil d’administration a déterminé qu’il y a eu inconduite, sauf dans le cas où l’inconduite a mené à un redressement des états financiers, auquel cas la période de récupération est indéterminée. Voir la Circulaire de sollicitation de procurations de la direction pour obtenir de plus amples détails.

back to top

Politique d’engagement des actionnaires

Le conseil d’administration et la direction d’Intact Corporation financière (la « direction ») apprécient l’interaction avec les actionnaires et croient qu’il est important d’avoir une communication directe et constructive avec ceux-ci de façon régulière pour entretenir le dialogue et encourager l’échange d’idées. En plus d’événements d’interaction avec les actionnaires organisés par la direction tout au long de l’année, la compagnie a adopté, en 2018, une politique d’engagement des actionnaires qui offre aux actionnaires des occasions de rencontrer directement le président du conseil d’administration ainsi que d’autres administrateurs que peut désigner le président du conseil d’administration. À cet égard, les actionnaires clés de la compagnie seront invités annuellement ou tous les deux ans (en dehors de la période de sollicitation de procurations) par le président du conseil d’administration à aborder certaines questions d’intérêt choisies. On peut également communiquer directement avec le conseil d’administration par l’intermédiaire du bureau du secrétaire corporatif. Voir la Circulaire de sollicitation de procurations de la direction pour obtenir de plus amples détails.

back to top

Questions environnementales, sociales et de gouvernance

Le conseil d’administration est chargé d’intégrer des facteurs environnementaux, sociaux et de gouvernance (« ESG ») présentant une grande valeur ou comportant un risque important dans les objectifs stratégiques à long terme de la compagnie ainsi que de surveiller les initiatives en matière de responsabilité sociale de la compagnie et l’intégration des principes ESG à l’échelle de la compagnie, notamment celles liées au respect de la diversité.

Le conseil d’administration est également chargé de poser des fondements solides de responsabilisation pour la direction dans l’exécution et la réalisation des priorités et des stratégies à long terme de la compagnie. L’intégration des questions ESG dans les pratiques de gouvernance peut être considérée comme faisant partie du devoir fiduciaire du conseil d’administration, ce qui inclut pour celui-ci le fait de s’assurer du traitement de tous les facteurs de risque importants, y compris les questions ESG, de la compréhension de ces questions à l’échelle de l’organisation et de l’imputabilité de leurs incidences sur la compagnie.

Le conseil d’administration comprend le lien entre les questions ESG et la valeur à long terme de la compagnie, ces sujets étant discutés aux réunions du conseil d’administration. En outre, dans le contexte de la relève du conseil d’administration, le conseil d’administration sera à la recherche de la bonne combinaison de connaissances et d’expérience pour permettre une participation constructive aux discussions des questions ESG et au processus de suivi.

back to top